Certifications DataViz : Power BI, Tableau, ou les deux?

Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Email this to someone

Par Charles Saulnier, conseiller principal, Analytique des données.

J’ai passé (avec succès!) l’examen 70-778: Analyzing and Visualizing data in Power BI de Microsoft à la mi-octobre. Comme j’ai obtenu la certification Tableau Desktop Qualified Associate l’an dernier, et qu’il est toujours d’actualité de comparer Tableau et Power BI, je trouvais pertinent de partager mon expérience sur ces deux examens. Ce texte portera sur la préparation aux examens, l’interface de “proctoring”, les connaissances et aptitudes évaluées, et enfin sur mes recommandations pour ceux qui envisagent de passer l’examen Power BI.

Tableau: préparation à l’examen

Lorsque j’ai passé la certification Tableau Desktop Qualified Associate en octobre 2017, j’étais un usager régulier depuis un peu plus d’un an. J’utilisais alors ce logiciel dans des contextes scolaires et professionnels, avec des sources SQL Server, SSAS multidimensionnel et fichiers. Je me considérais donc comme un usager relativement avancé, compte tenu des pirouettes que j’avais apprises pour arriver aux résultats attendus par mes clients en mandat! En plus de l’expérience pratique, j’avais révisé la documentation de Tableau sur les questions types de l’examen, les vidéos de formation en ligne, et fait quelques classeurs spécifiquement sur la source de données « maison » pour me familiariser avec sa structure. J’avais aussi revisité une liste de sites web donnant des trucs et astuces sur les filtres, calculs et visuels (listés au bas de ce billet dans la section Références).

Exemple_capture-ecran_tableau

Power BI: préparation à l’examen

J’utilise Power BI Desktop depuis l’automne 2016, mais suis un utilisateur plus régulier depuis l’été 2017, et assidu depuis environ 3 mois. J’ai uniquement travaillé avec Power BI dans un contexte professionnel, sur des sources SQL Server et fichiers (tentative sur SSAS multidimensionnel, mais cela fera l’objet d’un autre billet à lui seul !!). J’ai complété le cours Analyzing and Visualizing Data with Microsoft Power BI sur edX.org (https://www.edx.org/course/analyzing-and-visualizing-data-with-power-bi) en décembre 2016. Mais comme Microsoft déploie une nouvelle version du logiciel chaque mois, plusieurs fonctionnalités se sont ajoutées depuis. J’ai aussi, dans le cadre de mon mandat actuel, reçu une formation de 3 jours sur Power BI d’un formateur Microsoft directement.

Lors de mon inscription à l’examen, j’estimais donc avoir assez d’expérience et de connaissances sur l’outil pour avoir de bonnes chances de réussir. Avant l’examen, j’ai révisé les notes fournies lors de cette dernière formation, les sujets à l’examen (https://www.microsoft.com/en-us/learning/exam-70-778.aspx) de même que l’Exam 778 Change Document, disponible sur la page de l’examen. Enfin, j’ai aussi fait un survol de sites web liés au DAX et à Power BI (listés dans la section Références de ce billet).
Exemple_capture-ecranpowerBI

Interfaces d’examen à distance

L’examen Qualified Associate de Tableau est supervisé par Loyalist Exam Services. L’interface d’examen à distance est simple et facile à naviguer. Il est possible de marquer les questions que l’on souhaite réviser plus tard. On peut aussi accéder à Tableau Desktop et internet depuis l’environnement d’examen. Dans le cas de cet examen tout comme celui de Microsoft, il est fortement recommandé de faire au préalable un test à partir du poste de travail sur lequel l’examen sera effectué afin de ne pas avoir de mauvaise surprise la journée même. Notamment, il faut avoir des droits d’administration sur le poste local car le logiciel d’examen s’installe temporairement. L’environnement « physique » doit être libre de tout appareil électronique, livre ou affichage à la discrétion du superviseur. Lorsque j’ai passé l’examen, une durée maximale de 2 heures était accordée pour répondre aux 36 questions, et la note de passage était de 75%.
Du côté de Power BI, l’examen est administré par Pearson Vue. L’interface est aussi simple et épurée, par contre aucun accès à internet ou à Power BI n’est possible. Seul un tableau de notes est accessible. Aucune possibilité, non plus, de sortir de l’environnement d’examen. On peut marquer les questions que l’on souhaite réviser plus tard, sauf les 6 premières questions pour lesquelles aucune révision n’est donc possible. L’examen est 100% théorique. Il faut donc bien connaître les différents menus de Power BI Desktop et powerbi.com, ainsi que les formules DAX et Power Query les plus courantes (et d’autres, moins courantes…). Un maximum de 2h30 est alloué pour répondre aux 55 questions à l’examen (dans sa forme actuelle), et la note de passage est de 700 points (qui ne correspond pas nécessairement à 70%). Plusieurs informations sur cet examen et les autres examens Microsoft sont disponibles au: https://www.microsoft.com/fr-fr/learning/certification-exam-policies.aspx.

Connaissances et aptitudes évaluées

L’objectif des deux examens est de reconnaître un niveau minimal de maîtrise de l’ensemble des fonctionnalités des logiciels et de leur écosystème. Sans répéter tous les détails disponibles sur leurs sites web respectifs, voici les grandes sections couvertes par ces deux examens:

Tableau 

  • Connexion aux données.
  • Préparation de données.
  • Types de champs et visuels disponibles (quand et comment les utiliser).
  • Calculs.
  • Cartes et données géographiques.
  • Analytique (tendances, projections, clusters…).
  • Tableaux de bord.

Power BI 

  • Configurer des tableaux de bord dans Power BI Service.
  • Modéliser et visualiser des données.
  • Consommer et transformer des données avec Power BI Desktop.

Tableau récapitulatif

Tableau_comparaison_certification_powerBI_tableau

Conclusion

Cet article vise à étoffer le contexte des examens Tableau Desktop Qualified Associate et 70-778: Analyzing and Visualizing Data in Power BI. J’espère qu’il vous permettra, si vous envisagez de passer l’une, l’autre ou ces deux certifications, d’avoir une meilleure idée de l’effort à investir en préparation. Dans tous les cas, si vous avez un intérêt pour la visualisation de données ou souhaitez en faire votre spécialisation, ces examens vous donneront une base solide avec deux outils très en vogue dans ce domaine. Par la suite, complétez vos connaissances et votre expérience avec des langages comme R, Python (auxquels Tableau et Power BI peuvent se brancher), et vous deviendrez de redoutables développeurs de rapports et tableaux de bord!

De nombreuses ressources complémentaires à cet article sont disponibles en ligne pour vous aider dans votre cheminement vers la certification. Vous trouverez des références à plusieurs sujets d’intérêt pour Tableau Desktop et Power BI ci-dessous, que je considère utiles tant pour se préparer aux examens que dans un contexte professionnel.

Références

Tableau

Examen et formation:

https://mkt.tableau.com/files/DesktopQA_ExamGuide_fr-FR.pdf

https://www.tableau.com/fr-fr/learn/training

Comprendre la séquence des opérations de Tableau:

https://onlinehelp.tableau.com/current/pro/desktop/en-us/order_of_operations.html

Power BI

Examen:

https://www.microsoft.com/en-us/learning/exam-70-778.aspx

DAX et Power Query

https://msdn.microsoft.com/en-us/query-bi/dax/dax-function-reference

https://msdn.microsoft.com/query-bi/m/power-query-m-function-reference

Power BI Service et Azure:

https://docs.microsoft.com/en-us/power-bi/service-create-distribute-apps

https://docs.microsoft.com/en-us/power-bi/service-azure-and-power-bi

Améliorer la performance des mesures et rapports:

https://www.sqlbi.com/articles/variables-in-dax/

https://www.sqlbi.com/articles/capturing-power-bi-queries-using-dax-studio/