Femmes en TI chez Larochelle

Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Email this to someone

En cette journée internationale dédiée aux femmes, j’aimerai vous partager à travers un billet la place qu’elles occupent comme consultantes TI dans notre entreprise-conseil au Québec et ma vision sur ce sujet.

J’ai en effet débuté ma carrière en tant que consultante Analyste développeur pour bifurquer quelques années plus tard dans le recrutement TI. Bien évidemment, le constat sur la parité hommes-femmes était déjà le même à mes débuts, mais de manière plus accentuée. Faut-il s’en offusquer? Je ne crois pas. Certains secteurs attirent plus un genre qu’un autre. Par exemple, le domaine de l’enseignement comporte davantage de femmes que d’hommes. Du moment que cela ne résulte pas d’un dénigrement ou d’actions volontairement menées, je ne pense pas qu’il y ait matière à disserter. Il est certain qu’en ce temps de pénurie de personnel dans le secteur des technologies de l’information, l’arrivée de plus de femmes représenterait des effectifs supplémentaires sur notre marché. Ce qui serait bien apprécié!

Chez Larochelle, nous avons la chance de compter parmi nos consultants, plus de 25% de femmes! On les retrouve particulièrement dans notre centre d’excellence Analytique de données. Dans le Diagnostic Sectoriel de 2018 établi par Techno Compétence, on établissait à 20% la proportion de femmes parmi les professionnels en TIC. Pourcentage qui est resté stable depuis 2011. Notre entreprise fait donc figure d’exemple dans le secteur! Quand on y pense, on pourrait même parler d’une de nos caractéristiques distinctives puisque depuis toujours les femmes ont eu leur place dans notre comité de direction. Aujourd’hui, elles y sont présentes à plus de 30% !

Si on essaie de comprendre en quoi Larochelle se différencie comme employeur pour les femmes en TI, je pense que notre côté humain est une de nos forces à souligner. En effet, au-delà d’un homme ou d’une femme, nous recrutons avant tout des personnes qui ont des ambitions, des rêves …  Nous avons à cœur d’apprendre à mieux les connaître lors de nos divers évènements corporatifs. Cet aspect est important, car il va permettre à chacun de se réaliser. La conciliation travail – vie privée est aussi un élément de poids et, peut-être davantage pour certaines femmes. Les 4 semaines de vacances attribuées dès la première année sont alors un plus bien apprécié par nos consultantes TI !

Est-ce que nous serons en mesure de maintenir ce bon pourcentage dans le futur? Je répondrai assurément que oui. En effet, je connais la direction que souhaite prendre Larochelle et je suis convaincue que les femmes (et les hommes!) s’y retrouveront. Et puis, ne sous-estimons pas l’impact de cette révolution technologique dans laquelle nous évoluons, et qui rend les technologies plus accessibles à tous et à toutes. Enfin, il faut souligner toutes les activités qui sont menées afin de démystifier le domaine des TI auprès des femmes comme celle de Technovation. Grâce à ces initiatives, beaucoup d’entre elles trouveront certainement leur place dans les TI, et c’est alors tout un secteur qui profitera de leurs qualités !