Carrière des femmes en TI – Renée-Isabelle Prevost

Share on LinkedIn27Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Email this to someone

Découvrez chaque mois nos capsules dédiées entièrement à la carrière des Femmes en TI! Dans ces capsules nous mettrons en avant le parcours et les aspirations des femmes de Larochelle.

Ce mois-ci Renée-Isabelle Prevost, Directrice au sein de notre centre d’excellence Conseil en gestion nous fait le plaisir de répondre à nos questions.

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes, ton parcours, et ton arrivée chez Larochelle?

Je suis en informatique depuis plus de 20 ans, dont les 4 dernières années en consultation. J’ai occupé des postes de programmeurs avant de devenir gestionnaire d’équipe, de projet et de département. Il y a 4 ans, j’ai choisi de revenir à la gestion de projet et c’est ce qui m’a amené vers la consultation. Je suis arrivée chez Larochelle via un ami qui m’a recommandé à une personne de l’équipe de recrutement. Les discussions avec Larochelle ont duré pendant plus d’un an, car malgré un intérêt mutuel, le « timing » n’était pas bon puisque je ne voulais vraiment pas quitter un projet déjà en cours. En janvier 2016, le moment était idéal et j’ai eu la chance de rejoindre l’équipe Larochelle.

 

Quelle est la place des femmes chez Larochelle, milieu majoritairement masculin usuellement?

Malgré le nombre important d’années passées à travailler dans un milieu dit « masculin », j’ai rarement senti le faite d’être une femme être réellement un problème, même si j’ai, à plusieurs reprises, été la seule femme parmi des équipes de 10 à 50 personnes. Bien que certaines remarques ou blagues puissent parfois être considérées comme « déplacées », je choisis invariablement de ne pas les relever et de voir ces événements comme des exceptions.

Je crois qu’avant toute chose, les personnes œuvrant en informatique apprécient la qualité du travail réalisé en accordant peu d’importance au sexe de la personne réalisant le travail. Par contre, avec l’expérience, je réalise que les hommes et les femmes n’abordent pas toujours les situations du même angle et que des équipes hétérogènes, autant par le sexe que par la diversité des origines ou expériences, permettent de mettre en place les meilleures solutions.

C’est cette inclusion que je retrouve chez Larochelle: sans égard au sexe ou à l’origine, la collaboration de tous est considérée comme nécessaire et importante.

 

Qu’est-ce qui est important à ton sens pour s’intégrer au mieux chez Larochelle?

Selon moi, pour s’intégrer chez Larochelle, il faut désirer parfois sortir de sa « zone de confort » pour tenter de nouvelles choses. Le potentiel de tous est reconnu, nous sommes appuyés et l’aide nécessaire à notre réussite nous est fournie. Larochelle est un milieu où il est possible d’apprendre et de se développer, ce qui est en rare dans le domaine de la consultation. Chez Larochelle, la réussite de tout un chacun est célébrée.